Un cas intéressant de syndrome de l’œil sec

Un cas intéressant de syndrome de l’œil sec

Cet article présente un cas de patient atteint du syndrome de l’œil sec qui met en évidence l’importance de la conformité aux traitements et les défis auxquels font face les personnes travaillant sur ordinateur pendant de longues périodes. La patiente, une femme de 42 ans, ressent de la fatigue oculaire et de l’inconfort tout au long de la journée en raison de ses longues heures de travail sur ordinateur. Bien que son évaluation médicale ne révèle aucune condition sous-jacente ou utilisation de médicaments, l’examen de son segment antérieur révèle des signes de syndrome de l’œil sec.

La patiente présente une fermeture incomplète des paupières, indiquant une cause potentielle de ses symptômes. De plus, il existe des preuves d’un dysfonctionnement des glandes de Meibomius, ainsi qu’une légère hyperémie diffuse et une coloration de la conjonctive. Le temps de rupture du film lacrymal est significativement réduit et il existe une légère coloration antérieure de la cornée. Ces constatations, ainsi que les symptômes rapportés par la patiente sur le questionnaire SPEED, confirment le diagnostic de syndrome de l’œil sec.

L’approche de traitement pour cette patiente consiste à l’éduquer sur une hygiène des paupières appropriée et l’importance de prendre régulièrement des pauses pendant le travail sur ordinateur. Des gouttes de ciclosporine topique sont prescrites deux fois par jour, ainsi que des larmes artificielles sans conservateurs au besoin. On conseille également à la patiente d’utiliser un masque en tissu qui fournit de la chaleur et de l’humidité aux paupières pendant 5 à 10 minutes par jour. Un rendez-vous de suivi est programmé huit semaines plus tard.

Cependant, la patiente ne se présente pas au rendez-vous de suivi et revient finalement un an plus tard pour son examen annuel. Elle admet avoir arrêté d’utiliser la cyclosporine et les larmes artificielles. Malgré l’absence de traitement régulier, le technicien observe des améliorations de l’état oculaire de la patiente.

Ce cas met en évidence les défis de la conformité des patients dans la prise en charge de maladies chroniques telles que le syndrome de l’œil sec. Il souligne la nécessité d’une éducation et d’un soutien continus pour s’assurer que les patients comprennent l’importance des rendez-vous de suivi et du respect des traitements prescrits. En abordant ces facteurs, les professionnels de la santé peuvent améliorer les résultats des patients et soulager les symptômes liés au syndrome de l’œil sec.

Sources :
– Brujic, M. (s.d.). Un cas de syndrome de l’œil sec. Optometry Times. Récupéré sur [URL de l’article source].
– Définition de l’examen du segment antérieur. (s.d.). Récupéré sur [URL de la définition source].
– Définition de la fermeture incomplète des paupières. (s.d.). Récupéré sur [URL de la définition source].
– Définition du dysfonctionnement des glandes de Meibomius. (s.d.). Récupéré sur [URL de la définition source].
– Définition du temps de rupture du film lacrymal. (s.d.). Récupéré sur [URL de la définition source].
– Définition du questionnaire SPEED. (s.d.). Récupéré sur [URL de la définition source].

All Rights Reserved 2021.
| .