New Treatment Discovered to Reverse Motor Deficits in Brain Injury and Stroke

Nouveau traitement découvert pour inverser les déficits moteurs causés par les lésions cérébrales et les AVC

Une étude révolutionnaire menée par des neuroscientifiques de l’Université de la Ville de Hong Kong (CityU) a révélé une stratégie thérapeutique prometteuse pour les patients atteints de lésions cérébrales traumatiques (TBI) et d’accidents vasculaires cérébraux ischémiques. L’équipe de recherche a découvert que l’irradiation aux rayons X à faible dose, telle que la radiothérapie aux rayons X, peut réduire de manière significative la taille de la lésion et inverser les déficits moteurs chez les souris atteintes de lésions cérébrales, ce qui suggère des avantages potentiels pour les patients humains.

Traditionnellement, les individus qui survivent à une lésion cérébrale et à un AVC font souvent face à des déficiences motrices et à des handicaps à vie. Selon le professeur Eddie Ma Chi-him, le chef de l’équipe de recherche, les options de traitement actuelles pour réparer le système nerveux central après une lésion cérébrale sont insuffisantes. Cependant, l’étude menée par les neuroscientifiques de CityU a révélé que l’irradiation aux rayons X à faible dose a le potentiel d’atténuer les dommages et de favoriser le processus de guérison.

Les résultats de l’étude ont démontré que l’irradiation aux rayons X à faible dose restaurait complètement la fonction motrice chez les souris atteintes de lésions cérébrales, y compris les TBI et les AVC. De manière remarquable, même lorsque le traitement était retardé de huit heures, il entraînait toujours une récupération complète de la fonction motrice. Cette découverte est particulièrement pertinente d’un point de vue clinique car les retards de traitement sont fréquents dans les urgences médicales.

De plus, les chercheurs ont réalisé une analyse transcriptomique, qui a révélé que le traitement par irradiation aux rayons X à faible dose influençait les gènes associés aux réponses inflammatoires et immunitaires dans le cerveau. Cela suggère que l’irradiation aux rayons X à faible dose a un fort effet immunomodulateur qui contribue à la réduction de l’inflammation et à la promotion des processus de guérison.

De plus, l’étude a démontré que l’irradiation aux rayons X à faible dose facilitait les projections axonales et la réorganisation cérébrale, ce qui pourrait contribuer à la récupération motrice. Même des mois après la lésion initiale, le traitement par irradiation aux rayons X à faible dose maintenait son effet thérapeutique sur la restauration de la fonction motrice.

Ces découvertes offrent de l’espoir aux patients atteints de TBI et d’AVC qui ont besoin de traitements efficaces. Les équipements d’irradiation aux rayons X sont facilement disponibles dans les grands hôpitaux, ce qui rend la stratégie proposée facilement accessible pour sa mise en œuvre. À l’avenir, des études cliniques supplémentaires seront nécessaires pour explorer le plein potentiel de l’irradiation aux rayons X à faible dose en tant que stratégie de traitement pour les patients atteints de lésions cérébrales graves.

La recherche menée par le professeur Eddie Ma Chi-him et son équipe de CityU ouvre de nouvelles possibilités pour améliorer la qualité de vie des personnes touchées par des lésions cérébrales. À mesure que des avancées sont réalisées dans ce domaine, il y a de l’espoir pour des traitements plus efficaces et accessibles à l’avenir.

FAQ sur l’irradiation aux rayons X à faible dose pour le traitement des lésions cérébrales traumatiques (TBI) et des AVC

All Rights Reserved 2021
| .
Privacy policy
Contact