The Impact of Acoustic Neuromas: Beyond the Signs of Aging

L’Impact des neurinomes acoustiques : Au-delà des signes du vieillissement

SAN DIEGO, Californie – Avec l’âge, il est facile de considérer certains symptômes comme des signes typiques du vieillissement. Cependant, pour certaines personnes, ces signes en apparence anodins pourraient indiquer quelque chose de beaucoup plus grave. Les neurinomes acoustiques, bien qu’ils soient rares, peuvent avoir des conséquences transformantes et potentiellement mortelles.

Julie Sifford et sa fille Eliza partagent un lien spécial, faisant tout ensemble. Cependant, lorsque Julie a commencé à ressentir des vertiges et des étourdissements, leurs activités sont devenues plus difficiles. Les acouphènes, connus sous le nom de bourdonnements d’oreille, augmentaient progressivement au fil du temps, accompagnés d’une perte auditive. Initialement, Julie attribuait ces changements au vieillissement normal.

Des examens médicaux ultérieurs, notamment une IRM, ont révélé que Julie avait un neurinome acoustique – une petite tumeur non cancéreuse d’environ la taille d’un raisin. Cette tumeur exerçait une pression sur le nerf principal qui relie l’oreille de Julie à son cerveau. Le Dr Rick Friedman, neurotologiste et professeur au programme de neurinomes acoustiques de l’UC San Diego Health, compare l’effet de cette tumeur à une croissance incontrôlée qui endommage l’ouïe et, si elle n’est pas traitée, peut même comprimer le tronc cérébral.

L’ablation de ces tumeurs nécessite l’expertise de spécialistes tels que le Dr Friedman et le neurochirurgien Dr Mark Schwartz. Leur objectif principal est de retirer la tumeur tout en préservant l’ouïe et en évitant d’endommager les nerfs faciaux. Dans le cas de Julie, elle a été soulagée de découvrir que son ouïe avait été préservée. Bien qu’elle ne retrouvera pas ce qu’elle a perdu, elle se sent chanceuse que sa condition ne se détériore pas davantage. Non seulement son équilibre s’améliore, mais elle attend avec impatience la prochaine saison de soccer.

Les neurinomes acoustiques surviennent en raison d’une surproduction de cellules de Schwann dans le système nerveux. Selon la taille de la tumeur, les patients ont trois options : la surveillance de la croissance, la radiothérapie ou la chirurgie. L’ablation chirurgicale est la seule option garantie pour prévenir une perte auditive ultérieure.

En conclusion, lorsqu’on présente des symptômes tels que la perte auditive, des vertiges inexpliqués ou des bourdonnements d’oreille, il est essentiel de ne pas les considérer simplement comme une partie naturelle du vieillissement. Chercher une attention médicale et une intervention précoce peut faire une différence significative dans la préservation de sa qualité de vie. Soyez proactif et attentif à votre santé, et ne laissez pas ces symptômes passer inaperçus.

Foire aux questions (FAQ) sur les neurinomes acoustiques

Q : Qu’est-ce que les neurinomes acoustiques ?
R : Les neurinomes acoustiques sont de petites tumeurs non cancéreuses qui se développent à partir d’une surproduction de cellules de Schwann dans le système nerveux. Elles poussent généralement sur le nerf principal qui relie l’oreille au cerveau.

Q : Quels sont les symptômes des neurinomes acoustiques ?
R : Les symptômes des neurinomes acoustiques peuvent inclure une perte auditive, des acouphènes (bourdonnements d’oreille), des vertiges inexpliqués et des étourdissements.

Q : Comment les neurinomes acoustiques sont-ils diagnostiqués ?
R : Une enquête médicale, comprenant une IRM, est généralement nécessaire pour diagnostiquer un neurinome acoustique.

Q : Quelles sont les conséquences potentielles des neurinomes acoustiques non traités ?
R : Les neurinomes acoustiques peuvent exercer une pression sur le nerf et endommager l’ouïe. S’ils ne sont pas traités, ils peuvent même comprimer le tronc cérébral, ce qui peut être potentiellement mortel.

Q : Comment sont traités les neurinomes acoustiques ?
R : Les options de traitement des neurinomes acoustiques comprennent la surveillance de la croissance, la radiothérapie et l’ablation chirurgicale. L’ablation chirurgicale est souvent la seule option garantie pour prévenir une perte auditive ultérieure.

Q : Qui sont les spécialistes impliqués dans le traitement des neurinomes acoustiques ?
R : Les spécialistes impliqués dans le traitement des neurinomes acoustiques peuvent inclure des neurotologistes et des neurochirurgiens spécialisés dans ce domaine.

Q : L’ablation chirurgicale des neurinomes acoustiques peut-elle préserver l’ouïe ?
R : L’objectif de la chirurgie est de retirer la tumeur tout en préservant l’ouïe et en évitant d’endommager les nerfs faciaux. Cependant, l’étendue de la préservation de l’ouïe peut varier en fonction du cas individuel.

Q : À quel point l’intervention précoce est-elle importante en ce qui concerne les neurinomes acoustiques ?
R : Une attention médicale précoce et une intervention peuvent faire une différence significative dans la préservation de la qualité de vie lorsqu’on présente des symptômes de neurinomes acoustiques. Il est essentiel de ne pas négliger ces symptômes comme une partie naturelle du vieillissement et de chercher rapidement une attention médicale.

Liens connexes :
– UC San Diego : Le site officiel de l’UC San Diego Health, où le Dr Rick Friedman est professeur au programme des neurinomes acoustiques.
– Écoles et divisions de l’UC San Diego : Un aperçu des écoles et divisions de l’UC San Diego, qui abritent divers programmes et services médicaux.
– À propos de l’UC San Diego : En savoir plus sur la mission, la vision et les valeurs de l’UC San Diego.
– Contact de l’UC San Diego : Trouver les coordonnées de l’UC San Diego Health ou d’autres départements pour une assistance supplémentaire.

All Rights Reserved 2021
| .
Privacy policy
Contact