The Health Risks of Video Gaming: What Parents Should Know

Les Risques pour la Santé du Jeu Vidéo : Ce que les Parents Devraient Savoir

Le jeu vidéo est une activité populaire chez les enfants et les adolescents, mais cela soulève également des inquiétudes pour les parents. Selon une revue de 14 études mondiales portant sur plus de 50 000 personnes, les joueurs de jeux vidéo sont exposés à un risque de perte auditive irréversible et d’acouphènes en raison de niveaux sonores élevés. Cependant, cela ne signifie pas pour autant que les enfants et les jeunes doivent être découragés de jouer aux jeux vidéo.

Le Dr Sangeet Bhullar, fondateur de WISE KIDS, insiste sur l’importance de l’équilibre et de la modération. Bien que le jeu excessif puisse entraîner des problèmes de sommeil perturbés, une augmentation de l’agressivité, des problèmes d’attention et de la dépression, le jeu vidéo a également des avantages. Il peut améliorer l’humeur, favoriser la détente, réduire l’anxiété et renforcer les compétences sociales et cognitives. L’implication des parents est essentielle, en particulier pour les jeunes enfants, et jouer ensemble peut être une expérience enrichissante.

Néanmoins, il est important que les parents soient conscients des risques potentiels pour la santé liés au jeu vidéo. Voici certains d’entre eux :

1. Problèmes auditifs
Une exposition prolongée à des sons forts ou à de la musique de jeu à travers des écouteurs peut mettre les enfants en danger de perte auditive permanente. Il est crucial de surveiller l’utilisation, en particulier chez les jeunes enfants, et d’encourager l’utilisation d’écouteurs à un volume raisonnable pour protéger leur ouïe au fil du temps.

2. Blessures liées au stress répétitif
Les blessures de surutilisation des mains et des bras sont courantes chez les joueurs, telles que le syndrome du canal carpien, le « pouce du joueur » et le « doigt à ressort ». Ces affections impliquent une inflammation et une limitation des mouvements dans les zones touchées.

3. Obésité
Le fait de jouer aux jeux vidéo est associé à une augmentation de la prise alimentaire chez les adolescents, contribuant à l’obésité. De plus, passer des heures devant un écran sans faire d’exercice aggrave encore le problème.

4. Sommeil perturbé
Le jeu vidéo a été lié à la privation de sommeil, à l’insomnie et aux troubles du rythme circadien. Il peut déplacer le temps de sommeil, entraînant une durée de sommeil réduite et des heures de coucher tardives, affectant ainsi la qualité globale du sommeil.

5. Addiction
Les troubles liés au jeu vidéo, caractérisés par une difficulté à contrôler la fréquence à laquelle quelqu’un joue aux jeux vidéo, sont en augmentation. Ils peuvent avoir un impact significatif sur les enfants et leurs familles, entraînant l’évitement de l’école/du travail, l’engagement dans la violence et des ruptures familiales. L’identification précoce et le traitement sont essentiels pour obtenir des résultats positifs.

6. Bien-être altéré… ou pas ?
Contrairement aux études précédentes, une étude de l’Université d’Oxford en 2022 suggère que l’utilisation intensive des jeux vidéo ne se traduit pas nécessairement par des problèmes de santé mentale. De nombreux adolescents scolarisés qui passent beaucoup de temps à jouer ne connaissent pas d’effets négatifs sur leur bien-être. En fait, certains joueurs intensifs ont signalé un bien-être plus élevé par rapport à ceux qui jouent moins ou pas du tout.

En conclusion, bien que le jeu vidéo comporte des risques potentiels pour la santé, il est essentiel que les parents trouvent un équilibre et entretiennent une communication ouverte avec leurs enfants. En surveillant l’utilisation, en encourageant de bonnes habitudes et en étant conscients des risques, les parents peuvent soutenir leurs enfants pour qu’ils profitent des avantages des jeux vidéo tout en minimisant les impacts négatifs potentiels.

All Rights Reserved 2021
| .
Privacy policy
Contact