L’avenir de la médecine : l’édition génétique et les diagnostics numériques

L’avenir de la médecine : l’édition génétique et les diagnostics numériques

L’édition génétique est devenue une technologie révolutionnaire dans le domaine de la médecine, offrant de nouvelles possibilités de diagnostic et de traitement des maladies. Le Dr Tamara Sunbul, directeur médical de l’informatique clinique chez Johns Hopkins Aramco Healthcare, a souligné l’importance de l’édition génétique lors de sa session principale sur « Une nouvelle ère pour la médecine : diagnostics et thérapeutiques numériques ».

Dans le futur, le génotypage au fil du temps deviendra un aspect essentiel de la pratique médicale, selon le Dr Sunbul. En collectant et en analysant des données sur une période donnée, les médecins pourront mieux comprendre l’effet des médicaments et des traitements sur chaque patient. Cette approche personnalisée permettra d’anticiper et de détecter les anomalies, ouvrant la voie à de meilleures résultats.

L’une des avancées les plus significatives de l’édition génétique est la technologie CRISPR-Cas9. Agissant comme une paire de ciseaux de précision, elle peut couper précisément l’ADN à un site spécifique et apporter des modifications ciblées à la séquence génétique en supprimant ou en insérant des gènes. Bien qu’elle ait d’abord été appliquée en agriculture et en bioénergie, CRISPR offre de grandes promesses dans le domaine des diagnostics et des thérapeutiques numériques.

Les diagnostics numériques bénéficient des techniques d’édition génétique telles que SHERLOCK et DETECTR, qui permettent une détection rapide des maladies infectieuses, y compris la pandémie actuelle de COVID-19. De plus, l’édition génétique est intégrée aux processus de découverte de médicaments par des entreprises telles que Atomwise, Deep Genomics et Valo.

L’édition génétique révolutionne également les thérapies cellulaires et géniques pour de nombreuses affections. Des affections telles que les troubles sanguins, le syndrome de Down, la cécité héréditaire, la fibrose kystique, la dystrophie musculaire de Duchenne et la maladie de Huntington pourraient bénéficier de ces avancées. Aujourd’hui, grâce au pouvoir de CRISPR, il est même possible de reprogrammer le système immunitaire pour cibler des cancers spécifiques, des infections (notamment le VIH, le COVID-19, la grippe, le paludisme, Zika, la résistance aux antibiotiques) et des maladies chroniques.

Cependant, bien que l’édition génétique offre un immense potentiel, des considérations éthiques, légales et scientifiques doivent être prises en compte. Le Dr Sunbul a souligné l’importance d’une utilisation responsable, car une seule modification incorrecte peut avoir des conséquences graves. L’édition génétique est irréversible et a des implications considérables, affectant non seulement les individus, mais aussi les générations futures.

Dans l’ensemble, l’édition génétique et les diagnostics numériques représentent une nouvelle ère dans la médecine, offrant une précision améliorée, une personnalisation et le potentiel de traiter des maladies jusqu’alors incurables. Alors que les chercheurs continuent d’explorer les possibilités et de faire face aux défis associés, il est essentiel de procéder avec prudence et de favoriser l’innovation responsable.

Sources :
– Dr Tamara Sunbul, Directeur médical de l’informatique clinique chez Johns Hopkins Aramco Healthcare

All Rights Reserved 2021.
| .