Access to Healthcare: The Struggle for Prince Edward Islanders

Accès aux soins de santé : La lutte des habitants de l’Île-du-Prince-Édouard

Vivre dans une petite ville avec un accès limité aux soins de santé peut être un défi, surtout lorsque vous avez des enfants qui sont sujets aux maladies. C’est la réalité pour Maggie Campbell et sa famille de New Annan, à l’Île-du-Prince-Édouard. Après le départ à la retraite de leur médecin de longue date, ils se sont retrouvés sur la liste d’attente des patients, en attendant un fournisseur de soins de première ligne depuis deux ans.

Les Campbell ont fait l’expérience des conséquences de ce manque d’accès de première main. Leur plus jeune fils a contracté le virus syncytial respiratoire (RSV) à quatre reprises, ce qui le met à risque de complications. Lorsqu’ils n’ont pas d’autre choix que de l’emmener aux urgences, ils reçoivent des soins excellents, mais les conséquences sont décourageantes. Des semaines de complications, de problèmes pulmonaires, d’éruptions cutanées et de fièvres suivent, et aucun médecin n’est disponible pour une consultation ou des conseils.

Malheureusement, les Campbell ne sont pas seuls dans leur lutte. Les données de Statistique Canada révèlent que l’Île-du-Prince-Édouard arrive dernière parmi toutes les provinces en ce qui concerne l’accès des habitants à des fournisseurs de soins de santé réguliers. Seulement 76% des Insulaires interrogés en 2022 ont déclaré avoir un fournisseur régulier, une baisse significative par rapport aux années précédentes et bien en dessous de la moyenne nationale de 86%.

Le Dr Krista Cassell, présidente de la Société médicale de l’Île-du-Prince-Édouard, souligne le besoin urgent de plus de médecins de famille dans la province. Un rapport récent d’un consultant met en évidence les conséquences du manque d’accès, affirmant que les Insulaires sont admis à l’hôpital avec des maladies plus avancées qui auraient pu être traitées ou diagnostiquées plus tôt avec des soins de première ligne appropriés.

Le recrutement et la fidélisation des médecins sont cruciaux, et le Dr Cassell estime que la participation des partenaires communautaires et l’exploration de stratégies innovantes peuvent aider à surmonter la pénurie. Elle reconnaît que plus de professionnels sont nécessaires sur le terrain pour faire face à la demande croissante de services de santé à l’Île-du-Prince-Édouard.

Le gouvernement a promis d’ouvrir de nouveaux foyers médicaux et d’éliminer la liste d’attente des patients d’ici la fin de 2024. Cependant, avec 1 000 personnes supplémentaires ajoutées à la liste d’attente rien que le mois dernier, atteindre cet objectif semble de plus en plus difficile.

Maggie Campbell et son mari ne savent pas encore s’ils auront un médecin de famille d’ici la fin de l’année. Ils espèrent des améliorations dans le système de santé afin de ne plus devoir passer de longues heures aux urgences pour de petites maladies. La situation demande des efforts importants pour garantir que tous les Insulaires aient accès aux soins de première ligne lorsqu’ils en ont besoin.

L’accès aux soins de santé est un droit fondamental, et remédier à la pénurie de fournisseurs de soins de première ligne devrait être une priorité absolue. Des Insulaires comme les Campbell méritent une attention médicale accessible et rapide, car la santé de chaque personne compte. Espérons que la situation s’améliore bientôt afin que des familles comme la leur ne rencontrent plus de difficultés inutiles et puissent bénéficier des soins de qualité qu’elles méritent.

FAQ :

1. Pourquoi l’accès aux soins de santé est-il difficile pour la famille Campbell et d’autres habitants de leur petite ville ?
– L’accès aux soins de santé est difficile pour la famille Campbell et d’autres habitants de leur petite ville car leur médecin de longue date est parti à la retraite, les laissant sur la liste d’attente des patients en attente d’un fournisseur de soins de première ligne depuis deux ans.

2. Quelles sont les conséquences du manque d’accès aux soins de santé ?
– Les conséquences du manque d’accès aux soins de santé comprennent un traitement retardé, des risques plus élevés de complications et des difficultés à obtenir des conseils médicaux ou une consultation lorsque cela est nécessaire.

3. Quelles statistiques révèlent l’état de l’accès aux soins de santé à l’Île-du-Prince-Édouard (Î.-P.-É.) ?
– Les données de Statistique Canada révèlent que l’Île-du-Prince-Édouard arrive dernière parmi toutes les provinces en ce qui concerne l’accès des habitants à des fournisseurs de soins de santé réguliers. Seulement 76% des Insulaires interrogés en 2022 ont déclaré avoir un fournisseur régulier, ce qui est inférieur à la moyenne nationale de 86%.

4. Quelles sont les conséquences du manque d’accès aux soins de première ligne à l’Î.-P.-É. ?
– Selon un rapport récent d’un consultant, le manque d’accès aux soins de première ligne à l’Î.-P.-É. conduit à l’hospitalisation des Insulaires avec des maladies plus avancées qui auraient pu être traitées ou diagnostiquées plus tôt avec des soins de première ligne appropriés.

5. Quelles stratégies sont envisagées pour surmonter la pénurie de fournisseurs de soins de santé ?
– Le Dr Krista Cassell, présidente de la Société médicale de l’Î.-P.-É., estime que la participation des partenaires communautaires et l’exploration de stratégies innovantes peuvent aider à surmonter la pénurie de fournisseurs de soins de santé. Le recrutement et la fidélisation des médecins sont essentiels pour faire face à la demande croissante de services de santé à l’Île-du-Prince-Édouard.

6. Quelles sont les promesses du gouvernement concernant les soins de santé à l’Î.-P.-É. ?
– Le gouvernement a promis d’ouvrir de nouveaux foyers médicaux et d’éliminer la liste d’attente des patients d’ici la fin de 2024. Cependant, avec un nombre croissant de personnes ajoutées à la liste d’attente, atteindre cet objectif devient de plus en plus difficile.

Définitions :

– Liste d’attente des patients : Liste ou base de données des personnes en attente d’un fournisseur de soins de première ligne.

– Virus syncytial respiratoire (RSV) : Un virus respiratoire courant qui provoque des symptômes bénins similaires à un rhume chez les adultes en bonne santé et les enfants plus âgés, mais peut être grave chez les jeunes nourrissons et les personnes âgées.

Liens connexes :

– Fournisseurs de soins de première ligne au Canada

– Comprendre le système de santé au Canada

All Rights Reserved 2021
| .
Privacy policy
Contact